05 45 97 41 60 - service gratuit + prix appel

Lundi au vendredi de 9h - 18h

  • Accueil
  • Séville, culture, fête et vie nocturne en Espagne

Rechercher un séjour

Offres spéciales

-150€ sur votre voyage scolaire 2019/2020

Pour toute réservation d'un voyage scolaire avant le 30/09/2019, SILC vous offre une remise exceptionnelle de 150€ pour le groupe. Demandez un devis dès maintenant pour un voyage personnalisé.

 
Du 09 Avril 2019 au 30 Septembre 2019
Voir programme

Réductions sur les Aventures Linguistiques

SILC propose des réductions allant de 50 à 100€ toute l'année sur la gamme de séjours "Nouvelles Aventures Linguistiques".
Découvrez-les ci-dessous :

 

Du 01 Janvier 2019 au 31 Décembre 2019
Voir programme

Pourquoi choisir SILC ?

94% des participants qui recommanderaient SILC, certification NF Service, membre de l'OFFICE, permanence 24/7,... quels sont les avantages de choisir SILC pour votre prochain voyage ?

 

Témoignages

Bonne intégration

« La famille d’accueil était très sympathique, ils m’ont fait profiter de nombreuses activit ...

Aurélien D.

Séville, culture, fête et vie nocturne en Espagne

 

 

Séville, capitale de d'Andalousie en Espagne, est une des destinations espagnoles très prisées. Elle est un centre économique, culturel et politique important. Elle est renommée pour sa glorieuse histoire, ses artistes, son climat et ses fêtes traditionnelles.

 

Connaître Séville et son passé

 

Séville s'est construite autour du Guadalquivir, fleuve lui donnant accès à la mer. Elle domine des plaines très fertiles qui contribuent à sa richesse.

 

Son climat méditerranéen bénéficie d'influences continentales. Il est clément toute l'année avec, cependant, des étés longs et très chauds. On compte une cinquantaine de jours de pluie par an.

 

Son nom, Sevilla en espagnol, vient du mot ibère I-Spal. Elle fut fondée au VIIIe siècle par les Tartessiens sur le promontoire Cuesta del Rosario. Elle fut successivement habitée par les Phéniciens, les Grecs, les Carthaginois et les Romains. Vinrent ensuite les Vandales, les Suèves et les Wisigoths.

 

La culture s'y développe alors sous l'impulsion de deux archevêques : Saint Léandre et Saint Isidore. Ils ont notamment fait une bibliothèque.

 

Séville est conquise par les musulmans en 711. Une longue période de troubles commence dès 756 en rébellion contre le pouvoir de Cordoue. La première grande Mosquée de Séville est construite à partir de 829. Les travaux pour l'Alcazar débutent au Xe siècle. Dès 1031, la ville devient le centre d'une taïfa prospère. Les arts et la littérature s'y développent.

 

Prise par les Almoravides en 1091, elle est ensuite conquise en 1147 par les Almohades. Une nouvelle grande Mosquée est construite. Son minaret, la Giralda, existe encore et est un témoin de l'architecture de l'époque. L'alcázar est doté de défenses comme la Torre del Oro.

 

Ferdinand III de Castille reprend Séville en 1248 après seize mois de siège. Les catholiques remodèlent la ville pour en effacer la période musulmane. La mosquée devient une cathédrale, par exemple. L'itinérance de la cour permet l'essor de l'artisanat d'art et du bâtiment. Une Bourse du commerce y voit le jour en 1503.

 

La période qui s'en suit est contrastée. Le départ des Juifs et des musulmans et l'ensablement du fleuve freinent les activités commerciales. En parallèle, une université et une école de peinture confèrent un certain prestige à Séville.

 

Au XVIIIe siècle, Séville profite du commerce atlantique grâce à sa manufacture de tabac. De plus, les usines y sont nombreuses et variées : canons, textile, porcelaine.

 

La guerre d'Indépendance voit le pillage des œuvres d'art par les Français dès 1810. Les biens ecclésiastiques furent particulièrement visés. Quatre ans plus tard, l'Espagne gagna la guerre. Elle en sortit trop affaiblie pour pouvoir se moderniser.

 

L'exposition ibéro-américaine insuffle en 1929 une nouvelle vitalité à Séville. Celle-ci entre enfin dans le XXe siècle.

 

Le tourisme à Séville

 

Une ville facilement accessible

L'exposition universelle de 1992 fut l’occasion de développer les transports et les infrastructures inhérentes. La première ligne espagnole à grande vitesse date de cette époque. Ces « AVE » relient Séville à Madrid, Valence et Barcelone. Pour les villes plus proches, un réseau de banlieue est en place. 

 

L'aéroport de Sevilla San Pablo est à dix minutes du centre-ville. Il accueille aussi bien les grandes compagnies aériennes que les low-cost. Vous pourrez ainsi trouver des vols à petits prix pour votre voyage en Andalousie. 

 

Le réseau routier est aussi très développé. Autoroutes, voies rapides, rocades participent au désenclavement de la cité. Le transport en autocar y est très développé. Séville possède également le seul port fluvial d'Espagne.

 

Se déplacer à l'intérieur de Séville se fait aussi facilement. Pour cela, vous utiliserez les autobus, métro, tramway et vélos.

 

Un patrimoine architectural riche

Séville regorge de monuments religieux.  Vous y admirerez de nombreux couvents et églises. La plus célèbre reste la cathédrale avec la Giralda. L'ancien minaret hispano-mauresque est le campanile de la cathédrale au style gothique. Il a été remanié pour mieux s'intégrer à l'architecture globale de l'ensemble. Son étage supérieur et le clocher sont de style Renaissance. L'église Sainte-Anne, le couvent de San Leandro ou l'hôpital de la Caridad méritent le détour.

 

 

 

 

Séville peut également s’enorgueillir de ses nombreux palais. L'Alcazar avec ses jardins en terrasse est le plus célèbre. Pour autant, d'autres sont tous aussi remarquables. Ainsi, la Casa de Pilatos marie plusieurs styles : renaissance, gothique et mudéjar. Le palais de San Telmo est un exemple du baroque sévillan. La Casa Lonja de Mercaderes abrite les archives générales des Indes. La fabrique royale de tabac a fonctionné jusqu'en 1950. Après, l'université s'y est installée. Le Parlement Andalou siège à l'hôpital des Cinq-Plaies.

 

La Torre del Oro et celle de la Plata sont des vestiges de l'enceinte fortifiée. Elles sont complétées par la muraille de la Macarena.

 

Les arts

L'école sévillane est reconnue depuis le Moyen-Âge. De nombreux mécènes ont permis d'attirer une multitude d'artistes dans la cité au fil des siècles. On peut citer Murillo, Velázquez, Herrera el Viejo ou encore Zurbarán.

 

Le musée des beaux-arts est le plus important de la ville. Il est situé dans un ancien monastère. Les collections archéologiques se visitent dans un pavillon sur la Plaza da America. L'art contemporain possède un centre dédié dans l'ancien monastère de la Cartuja. Plusieurs autres petits musées se consacrent à des domaines spécifiques voire confidentiels. La culture populaire andalouse et l'ethnologie, la tauromachie ou le flamenco en sont des exemples. 

 

Ville de théâtre, les poètes et dramaturges Lope de Vega et Cervantes ont séjourné à Séville. Plusieurs théâtres se partagent les productions classiques ou modernes. Diverses salles de spectacles et de concerts sont tournées vers les jeunes et les étudiants. Des opéras viennent compléter l'offre de divertissements. Plusieurs festivals ponctuent les jours et les nuits des Sévillans toute l'année.

 

La fête, un art de vivre

Séville est connu pour son art de la fête. Celui-ci est un véritable art de vivre. Les fêtes de printemps sont les plus fréquentées et les plus populaires. Ainsi, la semaine sainte (qui démarre avec le dimanche des rameaux, généralement en mars/avril) attire des centaines de milliers de spectateurs. La Feria de Abril regorge de cabanes colorées pour boire, manger, danser. Chaque jour voit des spectacles équestres en journée et des corridas le soir.

 

Les fêtes religieuses y sont multiples. La Dia de San Fernando célèbre le patron de la ville. La Romería del Rocío est un grand pèlerinage en l'honneur de la Vierge. Elles alternent avec des fêtes plus profanes comme la Velá de Santiago y Santa Ana.

 

Bien sûr, qui dit Séville, dit tauromachie. La région est célèbre pour ses élevages de toros braves. Environ trente-cinq spectacles sont organisés au cours de l'année. La saison commence le dimanche de Pâques. Elle se termine en octobre avec la corrida de la Virgen del Pilar.
  
Les bars et les tapas sont un autre aspect de l'esprit festif de la ville. Ces lieux sont avant tout des endroits de rencontre et de partage. Ils participent entièrement à la vie sociale des gens. La coutume veut que vous alliez de bar en bar pour manger des tapas.

 

La vie nocturne est très animée avec discothèques et bars de nuit. Les fêtards se retrouvent notamment dans le quartier de Triana. Le botellón est une autre pratique nocturne très prisée. Les jeunes se regroupent spontanément de manière improvisée dans la rue pour boire.

 

Lors de votre séjour à Séville, pensez à goûter aux plats typiques. Basée sur la cuisine méditerranéenne, la gastronomie d'Andalousie est avant tout simple. Les aliments sont grillés ou sautés, les plats en sauce ou élaborés étant peu prisés. Ne manquez pas également les spectacles de flamenco au théâtre ou dans les bars. 

Les marchés

Le plus insolite d'entre eux est le marché aux animaux. Il est spécialisé dans la vente d'animaux. Vous y trouverez des animaux domestiques et des animaux plus exotiques. Chiens, lapins, poissons, oiseaux et chats y côtoient serpent, lézards, gerbilles ou chinchillas.

 

Les collectionneurs se rendront à celui de Cabildo et les chineurs à Charco de la Pava. Vous achèterez vos oeuvres d'art sur la place du musée et vos antiquités rue Feria. Le « Hippie Mercado » se tient Plaza del Duque. Pour un marché alimentaire, il faudra aller dans le quartier de Triana.

 

 

Destination vacances

 

À Séville, les destinations pour apprendre ou s'amuser ne manquent pas. La cité est parfaite pour un séjour linguistique, des vacances ou une colo multi-activités. Les voyages en famille sont aussi favorisés. Hôtel, guide, location, les services sont nombreux et variés.


En partant de France jusqu’à Séville, vous pouvez visiter de nombreuses villes espagnoles d’intérêt. Commencez par Figueres avec le célèbre musée Dali, et continuez jusqu'à Barcelone. Longez la côte avant d’arriver en Andalousie et à Séville. 

 

Parmi les incontournables de Séville, la Plaza de España est une place en demi-cercle. Parcourue par un canal, elle est ornée d'azulejos, carreaux de faïence décorés. Des niches avec banc illustrent l'histoire de chaque province d'Espagne.

 

 

 

 

 

 

 

Il faut également visiter le quartier Santa Cruz. Il fait partie de l'ancienne « juderia », le quartier juif médiéval de Séville. Ses étroites ruelles mènent à des places ombragées, des patios fleuris et des maisons avec balcon. Flâner dans ces rues vous fait remonter le temps. 

 

L'île magique est un parc d'attractions construit autour d'un lac artificiel. Ses sept zones sont axées sur les grandes découvertes. Les cent plus importants paysages et monuments d'Andalousie sont représentés par une gigantesque maquette.

 

 

 

Vous ferez des promenades urbaines vous menant de sites historiques en monuments remarquables, notamment le Metropol parasol, dont la construction achevée en 2011 a engendré moults polémiques. Il convient de se munir d'une carte de Séville pour bien préparer ses déambulations. N'hésitez pas à demander des informations aux andalous. 

 

Pour le shopping, un arrêt Calle Sierpes est indispensable. Cette rue piétonne commerçante regorge de boutiques, cafés, pâtisseries et bars à tapas. L'autre zone d'achat est la rue Tetuan, parallèle à celle-ci. Elles se trouvent, toutes deux, au centre de Séville. Un passage au magasin El Corte Inglés vous ravira également.

 

 

Les immanquables d'Espagne

 


Copyrights : Spanish-airport-guide ; hotelsangil.es ; nattivus.com ;voyageaufuretamesure.com ; visiterandalousie.fr ; fstifter sur Flickr ; linternaute.com

Une dernière hésitation ?
Laissez-nous vous apporter un conseil personnalisé :
Civilité * M. Mme
Prénom *
Nom *
Votre adresse email *
Votre N° de téléphone

Merci de préciser jour(s) et horaire(s) où vous êtes joignables

 
* (champs obligatoires)
×